Bâtir sur de l'existant

Evolution créative des constructions
anciennes


La rénovation de maisons anciennes implique pour les architectes des limitations au niveau architectural. Toutefois, avec de la créativité et des concepts d’espaces variables, il est possible de réaliser des solutions intéressantes et personnalisées.


Renaissance d'une maison du Bergell qui date du 15ème siècle

A l’heure actuelle, plusieurs centaines de grues de chantier se dressent entre le lac Léman et le lac de Constance. Partout, de nouveaux bâtiments s’érigent, des quartiers apparaissent et les anciennes constructions devenues inadaptées laissent la place à de nouvelles. Mais l’impression est trompeuse : dans la plupart des cas, la construction en Suisse se limite à bâtir sur de l’existant. Au sein du parc immobilier suisse, qui regroupe à l’heure actuelle environ 1,6 million d’immeubles d’habitation, seul un bâtiment sur mille est nouvellement construit chaque année. Les réhabilitations, les rénovations et les extensions sont donc le lot quotidien. Pour les architectes concernés, c’est un défi tout à fait passionnant d’essayer d’en tirer le meilleur parti possible, malgré de nombreuses directives imposées par des paramètres aussi variés que la statique, les plans d’ensemble, l’entretien des monuments historiques, les budgets ou les desiderata des maîtres d’œuvre. De nombreux exemples le montrent : la juxtaposition habile d’éléments existants, qui font le charme d’un bâtiment, et de nouveaux ajouts donne des résultats tout à fait captivants. La place disponible est souvent restreinte – une situation dans laquelle les portes coulissantes peuvent tirer parti de leurs avantages, puisqu’elles permettent, dans un faible encombrement, d’offrir des transitions continues entre des pièces voisines, sans pour autant devoir renoncer à la possibilité d’une véritable séparation.

Utilisation multifonctionnelle des espaces
Bâtir sur de l’existant est intéressant lorsqu’il s’agit d’une maison de vacances. En effet, cette forme d’habitat temporaire ouvre la voie à des solutions qui ne seraient pas viables autrement. Pendant les vacances, la situation du logement, la vue et l’offre de la région concernée comptent bien plus que le volume et le confort des pièces d'habitation.

Un exemple de solution particulièrement intelligente et imaginative est l’extension des pièces d'habitation d’un chalet de vacances situé à Villars-sur-Ollon, dans les Alpes vaudoises. Au départ, la situation se présentait de manière très classique pour les architectes Nicolas Strambini et Achim Hussong, du cabinet strambinihussong de Lausanne : les enfants des propriétaires sont aujourd’hui adultes et ont déjà eux-mêmes des enfants. Lorsque toute la famille est dans la maison, la place manque ; à l’inverse, lorsque les propriétaires passent seuls leurs vacances au chalet, il est trop grand. Les architectes ont donc suggéré d’agrandir la cave, qui, grâce à la pente du terrain, dispose de fenêtres et est déjà utilisée aujourd’hui comme lieu d’hébergement annexe, pour en faire un logement indépendant. Cela permet d’une part d’augmenter l’espace habitable, et d’autre part de disposer d’un logement à lui seul suffisamment grand lorsque deux personnes seulement occupent le chalet. Les contraintes en termes d’espace disponible étaient très fortes. Il n’y avait pour réaliser l’extension qu’une grande pièce avec vue sur l’extérieur et, du côté pente, l’ancienne cave à charbon et un simple débarras.



Les architectes ont relié ces deux zones entre elles par une nouvelle zone centrale, qu’ils ont aménagée avec un meuble multifonctionnel en bois de sapin, qui fait office à la fois d’espace de rangement, de cuisine, de banquette et de couloir. Trois portes coulissantes intégrées au meuble font le lien respectivement avec la chambre à coucher aux tons verts et à l’allure d’alcôve, la salle de bain toute bleue et la cage de l’escalier menant à l’étage supérieur de la maison, peinte en rouge.
Chalet Chantemerle

L’architecte d’intérieur Daniel Truffer, du cabinet Wohnbedarf de Bâle, a été confronté lui aussi à un vieux chalet étriqué. La maison de ses clients, située sur les hauteurs du lac de Brienz, était autrefois le lieu de domicile et de travail d’un sculpteur sur bois. Les nouveaux propriétaires voulaient l’utiliser comme lieu de retraite pour venir travailler dans le calme et se reposer. Mais il devait également être possible en même temps d’y héberger des invités. Deux défis distincts, que Daniel Truffer est parvenu habilement à concilier avec l’aide de portes coulissantes, sans pour autant détruire l’âme de la maison : lorsque le couple est seul dans la maison, les passages entre le bureau et la chambre à coucher, ainsi qu’entre la salle de bain et le couloir à l’étage supérieur, sont ouverts.



Cela permet d’apporter une sensation d’espace et de clarté à ces petites pièces, qui ont été laissées en majeure partie dans leur caractère authentique d’origine. A l’inverse, lorsque les propriétaires reçoivent la visite d’invités, ces ouvertures sont fermées par des portes coulissantes, ce qui permet de recréer une sphère privée pour les visiteurs et leurs hôtes.
Chalet Hauri

Des espaces restreints et un bâtiment ancien, mais valant la peine d’être conservé : voilà également ce qu’a trouvé Christian Speck, originaire d’Oberwil, dans la région de Bâle-Campagne, à l’occasion de la rénovation d’une maison centenaire située au cœur du village de Soglio im Bergell. L’un des principaux défis a été d’intégrer une salle de bain à côté de la chambre à coucher, au premier étage. Speck a subdivisé l’espace disponible en une zone bain et une zone chambre à l’aide de deux grandes armoires. Entre les armoires, un passage relie les deux zones. La porte coulissante utilisée pour fermer la salle de bain a été intégrée directement dans l’armoire, de manière quasiment invisible. Une solution parfaitement adaptée à cette construction ancienne.
Casa Sott Pare 31

Ici, vous trouverez plus d'infos sur des solutions intéressantes et personnalisées et réalisées avec des ferrures coulissantes de Hawa :
Chalet Chantemerle
Chalet Hauri
Casa Sott Pare 31


Retour à la page d'accueil Inspirations




Un meuble multifonction créé des espaces distincts, reliés entre eux par des solutions coulissantes intégrées.

Chalet Chantemerle

© 2017 Hawa Sliding Solutions AG, Ferrures coulissantes