Esthétisme personnalisé

Interview de Rainer Hofmann

 

 


La situation du logement est souvent précaire dans les villes universitaires. Les étudiants paient souvent des loyers très élevés pour une qualité d’habitation médiocre. Des immeubles spécialement conçus pour eux leur proposent un habitat à la fois moderne et relativement bon marché. Au cours des dernières années, le bureau d’architecture « bogevischs buero » à Munich a réalisé plusieurs de ces bâtiments, notamment les complexes « Panzerwiese » en 2010 à Munich et « Upper West Side » à Ulm en 2014. Dans ses réalisations, Rainer Hofmann, propriétaire du bureau d’architecture, mise sur la qualité des parties communes et sur un agencement flexible aussi bien pour l’ameublement que pour les grandes façades.

Monsieur Hofmann, quelles sont selon vous les exigences de l’habitat étudiant ?


D’après notre expérience, les zones de passage et les parties communes jouent un rôle très important dans les immeubles avec de nombreux appartements séparés. En effet, il s’y déroule des rencontres souhaitées et informelles, qui sont essentielles pour l’identification et la socialisation des étudiants avec leur lieu de vie temporaire.

 

Plan d’un appartement de la résidence pour étudiants « Panzerwiese »

 

La tendance générale dans la construction d’immeubles pour les étudiants s’écarte de la résidence classique pour se tourner vers les groupes d’habitation et les appartements avec leurs propres salle de bains et coin cuisine. Dans quelles mesures les exigences des étudiants ont-elles changé en termes d’espace, de confort et de sphère privée ?

Les logements pour les étudiants offrent de l’espace pour les communautés sociales, qui reflètent un besoin de base indiscutable, malgré l’omniprésence des sphères virtuelles. Mais au cours des dernières décennies, le besoin d’espaces privés a fortement augmenté. On ne recherche la collectivité que lorsqu’il est possible de se retirer en toute intimité. C’est la raison pour laquelle les chambres sans salle de bains privative ne sont presque plus louées. Dans le cas où la cuisine est commune, deux modèles sont toujours demandés : des appartements avec leur propre kitchenette et des appartements qui partagent une cuisine commune. D’après mon expérience, les colocations avec salle de bains partagée ne fonctionnent que si le groupe d’utilisateurs est restreint.

A quoi avez-vous également veillé lors de la conception des immeubles à Ulm et Munich ?

Outre la conception fonctionnelle des chambres et la redéfinition attrayante des points de rencontre et des zones de passage, la conception des façades de ces grands bâtiments a joué un rôle important à nos yeux. Dans ce cadre, l’objectif était de donner un visage au bâtiment également à l’extérieur, malgré les nombreuses pièces et fenêtres.
 Aménagement fonctionnel des façades avec une exigence d’esthétisme : « Upper West Side » à Ulm.

 

La protection contre le soleil et la vue, qui est un élément architectonique important, fait aussi toujours partie de la conception de la façade. Vous avez opté pour des volets pliants coulissants dans les deux immeubles pour étudiants. Votre choix a-t-il été principalement fondé sur des raisons esthétiques ?

Ce sont en effet des raisons esthétiques qui ont été essentielles ici : les volets peuvent être placés dans diverses positions par les utilisateurs individuels, ce qui anime agréablement la façade qui est sinon conçue de manière très sobre.

Les volets pliants coulissants utilisés dans le bâtiment « Upper West Side » à Ulm sont caractérisés par une particularité au niveau de la construction : lorsqu’il sont repliés, ils disparaissent dans l’embrasure. Qu’est-ce qui a permis de combiner ainsi les conditions esthétiques et architectoniques ?

Outre la volonté de détailler la façade de cette manière, il fallait une grande résistance, mais aussi un maître d’œuvre qui acceptait d’entrer dans le jeu et une entreprise exécutante qui comprenait notre intention.

Dans l’immeuble « Panzerwiese » à Munich, les volets pliants coulissants ont une toute autre fonction en plus. Comment cela s’est-il passé ?


La lumière devait être dirigée dans les pièces par les volets ouverts, qui sont placés sur la façade comme des oreilles décollées. Ici, les volets jouent le rôle de réflecteurs, ce qui crée de magnifiques intérieurs, baignés de lumière. Mais grâce aux volets pliants coulissants mobiles, les occupants peuvent aussi protéger leurs pièces si le soleil est trop fort. Outre la solution fonctionnelle d’exposition et de protection des pièces, les positions constamment changeantes des volets ont entraîné pour ce projet aussi une conception de façade complexe. La fonction et la conception vont de pair.

 

Jeu de lumière grâce aux volets pliants coulissants de l’immeuble « Panzerwiese » à Munich



Merci pour l’entrevue !


Retour à la page d'accueil Inspirations




Les embrasures de fenêtres en aluminium jaune-vert associées à des volets pliants coulissants gris foncé apportent rythme et couleurs sur la façade en béton apparent de la résidence pour étudiants à Ulm.

Contrastes en aluminium




La résidence pour étudiants Panzerwiese de Munich se distingue par un jeu étonnant de teintes de rouges, qui varient en fonction de l’angle de vue.

Plus qu’un simple toit

© 2017 Hawa Sliding Solutions AG, Ferrures coulissantes